Les Mots de l’Equinoxe

Fais ce que tu veux sera toute la Loi

En 1907 Crowley a commencé la tradition d’émettre un nouveau «mot» à chaque équinoxe. Ils ont été envoyés à chaque membre de l’A∴A∴ (Neophyte et plus) en règle. Communément émis sur un article de papeterie de Crowley mettant en vedette sa « Marque de la Bête » ou un lamen de l’O.T.O. Imprimé en rouge. Parfois envoyé sur du papier non marqué ou dans une lettre manuscrite mais le plus souvent dactylographié sur de petits morceaux de papier.

La manière dont Crowley reçut chacun de ces mots oraculaires variait d’équinoxe en équinoxe. Tandis que beaucoup étaient dérivés en utilisant un rite de magie sexuelle d’une sorte ou d’une autre, il n’y avait aucune cohérence dans la méthode. Parfois, la Parole a été choisie quelques jours avant l’Equinoxe réel et à d’autres moments après – travaillant seul ou avec d’autres. Parfois, il «entendait» la Parole, dans d’autres cas, la Parole était donnée par un assistant ou reçue dans une vision. Il y a aussi un Rituel versifié de la Cérémonie de l’Equinoxe intégrant des aspects du rituel Néophyte qui reste inédit et a été utilisé par Crowley à certaines occasions. Beaucoup de lignages poursuivent cette tradition, sous une forme ou une autre, aujourd’hui.

À la Parole de l’équinoxe Crowley ajouterait un Oracle et un Omen, une pratique qu’il a commencée au début des années 20. L’Oracle a été choisi par bibliomancie. C’est-à-dire qu’il ouvrirait un livre sacré à une page aléatoire (le plus souvent Liber AL) et utilisant son pouce ou son anneau (parfois en laissant tomber son anneau de signet d’Ankh-af-na-khonsu sur la page ouverte), et où que son pouce ou son anneau venait se poser était l’Oracle donné pour cet Equinoxe. L’Omen était une lecture du Yi King en utilisant une méthode unique développée par Crowley. (Pour plus de détails voir les Bâtons de Yi King de Crowley dans notre « Crypte »)

J’ai compilé une liste presque complète des trois aspects – étant les mots, Oracles et Omens de l’équinoxe pour chaque année de 1907 jusqu’à la mort de Crowley en 1947. C’est la liste la plus complète publiée à ce jour. Jusqu’à présent, tous les 82 mots ont été identifiés, 49 des 54 Oracles de Livre Sacré et 42 des 51 Omens de Yi.


1907: Printemps – Catena
1907: Automne –
Amphora
1908: Printemps – 
Opleis(?)
1908: Automne –
Belluim(?)
1909: Printemps –
Perdurabo
1909: Automne –
Audio
1910: Printemps –
ayata(?)
1910: Automne –
Credo
1911: Printemps – 
Inero
1911: Automne –
Keacota
1912: Printemps –
Sanctum
1912: Automne –
Snake
1913: Printemps –
JAHBVLON
1913: Automne –
Peotos
1914: Printemps –
Poliax
1914: Automne –
N.O.X.
1915: Printemps –
DUPLEX (donné en Enochien DUPLXX)
1915: Automne –
Nebulae
1916: Printemps –
Sol-Om-On
1916: Automne –
Saggitae
1917: Printemps –
ADNI
1917: Automne –
Do what thou wilt shall be the whole of the Law
1918: Printemps –
Akamrach
1918: Automne –
Eleven
1919: Printemps –
SA-CL =333 two words
1919: Automne – 
(Teh & Alko)
1920: Printemps –
OCELLI
1920: Automne –
Oh, so much! (Word means Plenty)
1921: Printemps –
MENTULA – Liber VII.vii.42
1921: Automne –
FIFTY (Teh Al-Ko)
1922: Printemps –
HERU-RA-HA – AL III.70-71
1922: Automne –
93-Teth-Ayin-Ayin-Shin = 542 (Thyhs)49 Ko
1923: Printemps –
GAMA-APPA-OPI – AL III.2 “Conquer – 2 Khwan
1923: Automne –
IHI AVD (Aud) – AL II.51 “Purple beyond purple…”
1924: Printemps –
NOVEM or VYHY AUR (Aud)
1924: Automne –
OM  (Aum) – AL III.46 “THELEMA” – 45 Tzhui
1925: Printemps –
OYVS oh! Yes! – Liber VII.vi.27 – 55 Fang
1925: Automne –
YMHN – Liber LXV.v.23 – 46 Shang
1926: Printemps –
Zero – AL II.24 “Fire” – 47 Kwan
1926: Automne –
ISh HIR  Yes Here – Liber VII.vi.50 “my” – 22 Pi
1927: Printemps –
FU – Liber VII.iii.46 – 54 Kwei Mei
1927: Automne –
Cara (???) – Liber VII.iii.60 – 56 Liu
1928: Printemps –
MAN – AL III.10 – 9 Hsiao Khu
1928: Automne –
To Day – AL II.58 – 5 Hsu
1929: Printemps –
Attention (French) – Liber VII.vi.27
1929: Automne –
Viens – AL III.8 – The Tiger, no X
1930: Printemps –
YLALU – AL II.43 “A feast every night…” – 37 air of air
1930: Automne –
ANU – AL I.46 “Nothing” – 29 Luna
1931: Printemps –
BRAShITh – AL II.72 “Strive ever to more” – 28 Ta Kwo
1931: Automne –
TATARA (Fhatara) – Liber VII.vi.17 “Thou…” – 63 Ki Zi
1932: Printemps –
PHILUSTRICESS – AL III.25 s of word “cakes” – 58 Tui
1932: Automne –
AIND VACIMA – AL II.58 ”yea!” – 7 Sze
1933: Printemps –
Silence breaking into soft music of laughter (no oracle) 13 Thung Zen
1933: Automne –
KAVANI (KAANI) – AL II.9 – 31 Hsien
1934: Printemps –
KRMVTh (Karmuth) – AL II.79 – 41 Sun Earth of Water
1934: Automne –
QUAMAH QABLAS [Crowley note: H or B?]
1935: Printemps –
Armageddon – (The Oracle and the Omen are silent)
1935: Automne –
Lal
1936: Printemps –
Beast – Liber VII – IV.34
1936: Automne –
BAB – AL III.38 “door”
1937: Printemps –
ADIL – AL 1.62 “meetings”
1937: Automne –
OLVK – AL III.38 “Secret” – 63 KiZi
1938: Printemps –
OIDV – AL II.15 “Not” – 41 Sun
1938: Automne –
RASh ChL or SAShK AL  – AL III.38 “rays & secret” – 50 Ting
1939: Printemps –
LBA LI – AL III.46 “before” – 5 Hsu
1939: Automne –
W.A.R.M. (= 718) – AL III.38 – 21 Sol/fire      
1940: Printemps –
AH – AL I.62 “with” – 15 Khien
1940: Automne –
ROTA – AL I.56 (T-between “but” & “thou”) – 25 Wu Wang
1941: Printemps –
PNChAL (Pirochael) – AL I.13 “joy” – 43 Kwai
1941: Automne –
Koleso – AL I.5 “warrior lord” – 19 Lin
1942: Printemps –
KUSIS – AL I.4 “infinite” – 44 Kau
1942: Automne –
Thido – AL III.43 – 6 Sung
1943: Printemps –
Dorafakol – AL II.54 “thou” – 45 Zhui
1943: Automne –
KILIK – AL II.40 “for” (second one) – 16 Yu
1944: Printemps –
KUKRI – AL 1.61 “pleasure” – 58 Tui
1944: Automne –
BIKELON – AL II.53 – 55 Fang
1945: Printemps –
Astarte – AL III.74 “There is” – 62 Hsaio Kwo
1945: Automne –
ROTARA – AL II.22  “stir” – 55 Fang
1946: Printemps –
SUHAL – AL I.37  “The Wand” – 42 YI
1946: Automne –
ODAK – AL I.32  “y” – 32 Hang
1947: Printemps –
Lift – AL II.12 “Thee” – 22 PI
1947: Automne –
Brilliance – AL II.36 “times” – 8 PI

15682749_10210968442862707_1564516754_n

Cet échantillon est dactylographié sur la papeterie de Crowley, mesurant 5 1/2 « x 7 » et Dirigé avec ‘Ex castro Nemoris Inferioris’ – Un Ixx Sol dans 0 degrés du Bélier, qui est le Printemps de 1946 (mais c’est une faute de frappe et devrait Être datée du Printemps de 1947). Il est adressé «Care Frater» et commence et se termine avec les salutations Thelemique complète. Il inclut la «Parole de l’Equinoxe», l’Oracle (Thee) – tous deux dérivés du Liber AL (vraisemblablement par bibliomancie) et du «Omen» (Pi 22). Crowley – To Mega Therion 666 9º = 2º A∴A∴ – Il n’était pas rare de voir Crowley faire des corrections ou ajouter des commentaires à ces formulaires qui étaient souvent préparés par d’autres et parfois contenait des fautes de frappe. Ici nous voyons Crowley suivre à la lettre ce qui est écrit dans Liber AL et corriger les mots initialement dactylographiés complètement en capitales.

L’amour est la Loi, l’amour sous la volonté

 

Les Bâtons de Yi King de Crowley

Fais ce que tu veux sera toute la Loi

Le Yi King était la méthode de divination préférée de Crowley et il la consultait régulièrement, sinon tous les jours. Il a également jeté un présage avec chaque mot de l’équinoxe qui ont été envoyés aux membres de l’A∴A∴ comme une sorte de «mot de passe» oraculaire – (Voir les mots de l’équinoxe dans « La Crypte » pour plus de détails). L’édition personnelle de Crowley du Yi King était de la série « Les Livres Sacrés de l’Est », Vol XVI. (Oxford 1899); Traduit par Legge et édité par F. Max Muller. Beaucoup de praticiens pourraient préférer une traduction moderne de ce travail. Cependant, c’est la version que Crowley a utilisée pendant plus de quarante ans et est donc particulièrement bien adaptée à l’étudiant Thélémique recherchant les lectures de Yi King de Crowley.

Il convient de noter que Crowley était souvent en désaccord avec les interprétations de Legge. Parfois tracer des lignes à travers des sections tout en ajoutant simplement la note « Cul » ou « Merde à Legge » etc … mais il a toujours utilisé cette traduction comme un tremplin pour sa propre analyse. Crowley peut avoir eu peu de choix d’autant que c’était la seule édition anglaise disponible à l’époque. Néanmoins, la plupart des critiques de Crowley étaient basées sur les anciennes perspectives aeoniques qui coloraient les interprétations de Legge.

En étudiant les journaux de Crowley, il est clair qu’il a activement engagé le Yi King dans sa propre quête interne de la Connaissance. Dans une note avant l’Introduction dans sa copie personnelle Crowley a écrit: «Très normalement: les bons hexagrammes finissent mal, et vice-versa. Vue tenue dans la Chine ancienne et une doctrine découverte de façon indépendante par moi-même – longue expérience, expérience et enquête statistique – il ne suffit pas de recevoir un bon présage; Il faut l’assurer par un autre rituel ». Les interprétations de Crowley se sont développées au fil des années de travail, d’essais et d’analyses dans un processus continu. De plus il reconnaissait que seulement par ses actions les Omens se manifesteraient, mauvais ou bons.

Crowley développerait son propre système unique qui dérive rapidement d’un hexagramme et utilise seulement 6 bâtons. Une description de cette méthode a d’abord été publiée dans le bulletin OTO Vol. III no. 9 (été / août) – 1979 e.v.

Écrit par Grady McMurtry et faisant partie d’une série intitulée «On Knowing Aleister Crowley Personally». Grady décrit regarder Crowley faire une lecture durant un visite avec lui à Aston Clinton pendant la guerre. Sans cet article, nous n’aurions aucune idée de comment Crowley lut ses bâtons de Yi King. Merci Hymenaeus Alpha.

“Voici la description de Grady des bâtons de Crowley…

Le côté vide est le côté masculin (Yang, énergie). Le côté divisé (ressemble à un vernis à ongles rouge pour moi) est le côté féminin (Yin, réceptif). Par ma règle, ils font moins d’1/8ème de pouce d’épaisseur, mais un peu plus d’1/16ème. Ils étaient soit en acajou ou en teck ou teinté foncé pour y ressembler. Chaque bâton a un côté Yang et un côté Yin. La façon dont Crowley les utilisait était de les mélanger (les yeux fermés) puis les prendre un à la fois et, en tenant chacun droit avec son index droit (yeux toujours fermés), obtenait un signal et le posait à droite ou à gauche. L premier bâton vers le bas est la ligne du bas. Vous pouvez également obtenir des lignes en mouvement de cette façon. Si l’un des bâtons veut se déplacer lorsque vous le déposez, juste pousser à droite ou à gauche comme indiqué. Personnellement, j’aime cette méthode de prendre l’Oracle Il vous donne une chance pour votre Ange de communiquer directement à travers vos doigts.”

L’image ci-dessous est une réplique moderne des bâtons de Crowley faits à spec par un cher Frère. Si vous souhaitez vous rapprocher de Crowley en apparence, alors le bois devrait être une couleur cerise foncé et les carrés d’un rouge plus foncé. (Mesurant 4 ½ « X ½ » et un peu plus d’1/16 ème de pouce d’épaisseur)

L’amour est la Loi, l’amour sous la volonté


15682637_10210968797991585_547064222_n